Dimanche 28 avril, la ville du Mans a inauguré le nouveau Mémorial des déportés de la Sarthe sur la place Aristide Briand.

Au cœur de la ville, cet espace rend hommage aux 1504 sarthois déportés durant la Seconde Guerre Mondiale. Les plaques d’acier forment un arc protecteur autour du Monument de la Résistance. Les noms des Sarthois qui ont péri sont gravés. Mais aussi les survivants de cette période historique.

De fait, cette inauguration est l’occasion de rendre hommage au passé par les éléments du présent, mais aussi du futur. En effet, trois générations ont été réunies lors de cet événement. André Dupont-Thiersault et Joseph Wiesmann, tous deux rescapés ont fait honneur de leur présence. Cinq lycéens manceaux leurs ont destiné un émouvant hommage. Accompagnés pour certains de leur professeur et historien Emmanuel Jan.

Ce dernier est membre actif des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation en Sarthe (AFMD Sarthe). Il a participé à l’élaboration de la liste des sarthois déportés. Selon l’historien : « il est important que ce mémorial soit devant la Préfecture pour sa visibilité ». Le professeur animé par la transmission aux élèves, prends également plaisir à en faire profiter le public.

Cette inauguration perpétue l’histoire de la déportation. Pour que l’âme de ceux qui l’on vécue, ne meurs jamais.