Du 20 au 21 avril, la voix des 24H officera pour la 26e édition de la mythique course de cylindrée made in Le Mans. Le spectacle se promet aussi sportif que festif sur le Circuit Bugatti !

Selon Bruno Vandestick, speaker officiel de l’Automobile Club de l’Ouest, le programme s’annonce haut en couleur. Début des festivités dès le dix-sept avril à seize heure sur la place des Jacobins. Les pilotes ainsi que leurs bolides seront présents à l’occasion de la photo officielle et d’une exposition. Une session d’autographes et d’échanges est aussi prévue avec de nombreux coureurs.

Si la course est l’événement majeur, les essais officiels sont aussi attendus. Ils se dérouleront le jeudi dix-huit avril à dix heures. Cet avant-goût nous permettra de cibler les potentiels concurrents bien décidés à détrôner Honda. Le speaker nous confie que les attentes sont fortes avec la contestation des suprématies japonaises. Selon lui, le constructeur européen BMW s’impose comme le principal rival.

Bruno s’étonne à chaque nouvelle édition de la qualité graduelle des plateaux proposés. Même si la course automobile reste son premier amour de speaker, il nous confie retrouver avec les motos des sensations similaires.

Le départ sera donné le vingt avril à quinze heure par Jorge Viegas, président de la Fédération Internationale de Motocyclisme et ancien pilote. En parallèle de la course officielle, les catégories de Superstock et d’Experimental assureront encore plus de spectacle.

Motards… Mais aussi fêtards ! La Fan Zone et les animations lors des 24H se sont imposées comme de véritables institutions. Début des festivités vendredi avec un concert à la découverte du vainqueur du tremplin RTL2. Samedi soir, la scène passe en mode Rock’N’Roll. Vous re-découvrirez le groupe local Rotterdames qui assurera la première partie des belges Triggerfinger. Un DJ prendra le relais afin d’assurer une ambiance électrique jusqu’au bout de la nuit afin de satisfaire les plus noctambules. Amateurs de sensations fortes, la fête foraine sera elle aussi de la partie. De quoi faire monter d’avantage votre taux d’adrénaline !

Grosses cylindrées, speakers survoltés et ambiance folle, cette édition fera sans nul doute des heureux.